nlfrende

Philosophie

L’homme est plus que juste un être physique. Notre corps est un véhicule qui doit être maintenu. Dans l’image que vous voyez à gauche l’être humain se trouve au centre. Notre ADN (matériel génétique) a un impact majeur sur la santé et la maladie, mais n’est pas déterminant, comme on le prétend parfois. L’environnement a également une influence décisive sur l’ADN. C’est ce qu’on appelle l‘épi-génétique’.

Chaque jour, nous sommes exposés à des toxines comme les PCB, des dioxines et des autres hydrocarbures. Mais les métaux toxiques sont une menace grave pour la santé. Particulièrement, le mercure (amalgame) et le cadmium, qui est marqué par l’OMS comme un cancérigène de classe 1, ce qui signifie qu’il existe des preuves que le cadmium peut causer le cancer chez les humains.

Il y a aussi des toxines vivantes qui menacent notre santé, telles que les infections virales chroniques. Ces agents pathogènes diminuent le fonctionnement du système immunitaire comme chez le syndrome de fatigue chronique.

Souvent nous voyons la présence simultanée de toxines et d’agents pathogènes. Le triangle montre qu’il y a une interaction active entre ces groupes et l’ADN. Il ya un groupe important d’enzymes, appelées glutathion S- transférases, qui détermine si le corps peut détoxifier bien ou pas. Si ces enzymes ne sont pas du tout ou moins présentes, alors le corps lui-même n’est pas suffisamment en mesure d’éliminer les toxines.

L’environnement psychosocial signifie tout ce qui ne pas appartient aux toxines et aux agents pathogènes : le stress au travail ou à domicile, un traumatisme (de l’enfance), etc. Nous nous efforçons aussi pour les personnes avec un épuisement personnel, un phénomène que nous voyons de plus en plus.

Filo-fra